22 avril 2020

Allocution à l’occasion du 296e anniversaire d’Emmanuel Kant

 

Chers amis de Kant

Mesdames et Messieurs,

 

J’ai le plaisir de m’adresser à tous les amis francophones du philosophe Emmanuel Kant. En tant que président de la société internationale Les amis de Kant et de Königsberg ce fut chaque année un grand honneur pour moi de pouvoir prononcer quelques mots, le jour de l’anniversaire du philosophe, en présence d’une foule d’amis de Kant au pied de sa tombe.

 

Aujourd’hui, le 22 avril 2020, c’est la première fois que cela m’est impossible, étant donné que nous devons tous rester chez nous pour protéger notre santé. Voilà pourquoi je vous envoie mon allocution par vidéo. Alors imaginons que nous nous trouvons au pied de la tombe de Kant dans sa ville natale Königsberg, l’actuel Kaliningrad, pour honorer la mémoire du grand humaniste et penseur pacifiste.

 

Qu’est-ce que Kant pourrait nous dire de la situation actuelle ? Permettez-moi de vous citer quelques passages de son essai : „Conjectures sur le commencement de l’histoire humaine“ :

 

Citation : « L'homme qui pense éprouve un chagrin, … dont l’homme qui ne pense pas n’a aucune idée ; il est en effet mécontent de la Providence qui régit la marche de l’univers dans son ensemble, lorsqu’il fait l’inventaire des maux qui pèsent si lourdement sur l’espèce humaine, sans qu’il y ait, semble-t-il, l’espoir d’une amélioration. Or il est de la plus haute importance d'être satisfait de la Providence (même si elle nous a tracé dans notre monde terrestre une voie aussi pénible) pour, d’une part, garder courage au milieu des difficultés, pour, d’autre part, ne pas perdre de vue, en la rejetant sur le destin, notre propre faute qui pourrait bien être la seule cause de tous ces maux, ni négliger le remède que constitue l’amélioration de soi-même. » Fin de la citation

 

Je vais essayer de traduire ce texte du XVIIIe siècle dans notre langage actuel : Bien que notre monde soit fait de peine et de misère, nous ne devons pas désespérer, mais accepter le cours des choses, voire nous en satisfaire. Pourquoi ? Kant nous donne deux raisons : Tout d’abord pour ne pas perdre notre courage. Deuxièmement, au lieu de rejeter la responsabilité de tout mal sur le destin, nous devons avant tout nous interroger si nous sommes peut-être nous-mêmes la cause du mal et ensuite réfléchir comment nous pouvons influencer le monde de façon positive en nous améliorant nous-mêmes.

 

Alors comment interpréter ces phrases ? Suis-je moi-même coupable de la pandémie du Covid-19 ? En tant qu’être pensant d’un point de vue socio-politique je pourrais répondre : oui, l’ordre mondial dans lequel j’agis, a permis au coronavirus de se répandre mondialement. Est-ce que j’ai contribué de manière indirecte à produire cette pandémie ? Indépendamment de la réponse à cette question, il n’est certainement pas dans l’esprit de Kant de se résigner face à la crise actuelle. Tout au contraire il faut se poser la question : qu’est que je peux apporter moi-même pour améliorer cette situation difficile ? Et c’est exactement ce que nous observons actuellement autour de nous : même si nous devons garder une distance physique entre nous, c’est dans notre for intérieur que nous nous rapprochons. De nombreuses personnes proposent leur aide, même à des personnes qu’ils ne connaissent pas. Les contacts sont renoués par téléphone ou voie électronique avec des connaissances perdues de vue, voire avec des personnes que nous aurions tout simplement ignorées auparavant. De plus en plus de gens prennent conscience de l’importance pour notre monde que tous les peuples vivent en paix et s’entraident. Puisse cette tendance positive de la pandémie avoir un effet durable !

 

Dans un futur proche, la crise de la pandémie nous lancera encore maints défis que nous espérons bien surmonter. Nous nous réjouissons déjà de fêter à nouveau l’anniversaire d’Emmanuel Kant le 22 Avril 2021 dans sa ville natale. Nous espérons y retrouver des amis de Kant originaires de nombreux pays et que la future participation internationale à la célébration de son anniversaire augmente d’année en année. Le tricentenaire du philosophe de Königsberg le 22 avril 2024 sera un événement d’importance mondiale. Oeuvrons tous ensemble à cette fête de la paix !

 

Je vous souhaite de rester en bonne santé et je vous remercie.

 

Votre

Gerfried Horst

 

Président

AMIS DE KANT ET KÖNIGSBERG

www.freunde-kants.com

© 2020 FREUNDE KANTS UND KÖNIGSBERGS e.V.

  • Facebook Social Icon